Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 06:00

20080701_AlainC_38.jpgC'est une image ancienne très connue, un dessin daté d’octobre 1858, où l’on voit dans le ciel de Paris, une grande comète déployée au-dessus de la cathédrale Notre-Dame. Le symbole est fort, puissant, puisqu’il lie explicitement le célèbre édifice religieux de la capitale au spectacle du passage d’un astre chevelu : la superbe comète Donati, dont les queues de gaz et de poussières s’étalent alors sur près de 60°. Après la grande comète de 1811, visible à l’œil nu pendant plusieurs mois, célèbre aussi pour avoir été associée aux grandes chaleurs et à la qualité des vins de l’année, Donati va marquer le XIXe siècle de son empreinte. Jusqu’à impressionner ce nouvel art qu’est la photographie.

Allons-nous assister cette année à un tel événement ? C’est la question qui se pose depuis septembre 2012, quand le Russe Artyom Novichonok et le Biélorusse Vitali Nevsky ont rapporté la découverte de la comète Ison, repérée au-delà de l’orbite de Jupiter. Acronyme d’International Scientific Optical Network, un réseau de télescopes automatiques, Ison, alias C/2012 S1, ne manque pas d’atouts.

C’est une comète “fraîche”, qui se serait décrochée du Nuage de Oort — ce lointain réservoir à boules de neige sale, grosses comme des montagnes — et qui regorge sûrement de glaces très volatiles qui n’ont jamais été exposées à la chaleur. Sa trajectoire la conduit aussi à passer très près du Soleil. À environ 2 millions de kilomètres. De quoi l’échauffer fortement et voir fondre ses couches superficielles dont le dégazage pourrait être spectaculaire. Enfin, et ce n’est pas le moindre des arguments, c’est dans le ciel de l’hémisphère Nord, fin novembre, début décembre, qu’elle pourrait être… visible en plein jour !

La “cométologie” n’est pas une science exacte et il va nous falloir être patients avant de savoir si les prévisions qui la donnent 100 fois plus brillante que Vénus, ou encore plus éclatante que la Pleine Lune, se réalisent. En effet, il existe un risque “non nul” qu’elle vole en éclats sous l’effet de fortes contraintes gravitationnelles, des semaines, voire des mois avant de frôler le Soleil. Le temps de se préparer, d’apprécier le suspense, et de s’exercer sur une autre comète attendue en mars, qui pourrait bien, elle aussi, se révéler spectaculaire. Le ciel peut encore nous surprendre et, nous l’espérons une fois encore, nous ravir !

Alain Cirou

Directeur de la rédaction

 

cieletespace_512_couv.jpg


En kiosque le 22 décembre et téléchargeable en kiosque numérique : on peut commander la version papier ou télécharger la version numérique.

La version numérique est enrichie des liens vers les podcasts audio.

Ecoutez les podcasts sur l'Univers.

Découvrez Macrocosme

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sur Ce Blog

  • : Le blog événements du magazine Ciel & Espace
  • : Le blog événements de Ciel & Espace propose toutes les informations relatives aux événements et manifestations organisées ou relayées par le magazine, particulièrement nombreuses à l'occasion de l'Année mondiale de l'astronomie. On y trouve aussi les nouveautés du magazine et les annonces des podcasts diffusés sur la webradio www.cieletespaceradio.fr ainsi que les bonnes adresses sur le sujet.
  • Contact

Ciel et Espace

 


Revue indépendante éditée par l'Association française d'astronomie, reconnue d'utilité publique


Version numérique
Le sommaire
Je m'abonne
Newsletter
Webradio
Qui sommes-nous ?
Nous contacter



Lire sur mobile ou sur iPhone

Recherche

Buzz buzz buzz

Rejoignez-nous sur facebook





Rubriques