Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 09:33

L'annonce est pour le moins… originale ! Il y a quelques jours, à l’issue de la conférence annuelle de l’AAS (1) en Californie, l’équipe scientifique du satellite américain Kepler expliquait qu’il existe au moins 17 milliards de planètes de type terrestre dans notre galaxie. Plus exactement, l’analyse des trois premières années de données recueillies par ce “chasseur d’exoplanètes” montre que des corps rocheux, d’un diamètre compris entre une et deux fois celui de la Terre, tournent autour de 17 % des étoiles de type solaire.

L’originalité de cette déclaration réside dans le “au moins”… En effet, cette estimation, précisent-ils, n’inclut que des planètes orbitant très près de leur étoile ; à des distances inférieures au quart de l’espace séparant la Terre du Soleil. C’est-à-dire plus proches que la planète Mercure ne l’est du luminaire solaire. Là où dans notre Système à nous… il n’y a rien.

Pour le télescope Kepler, la limite est technique. En effet, cet observatoire spatial qui surveille en continu 150 000 étoiles d’une région de la constellation du Cygne peine à “voir” plus loin que les mini-éclipses provoquées par des planètes extrasolaires proches. Mais elle n’interdit pas de soupçonner qu’autour d’une étoile sur deux, cette fois, puissent circuler une ou plusieurs planètes de taille terrestre sur une orbite comparable à celle qu’occupe notre globe dans le Système solaire.

Passé l’impressionnant compte des milliards de mondes à imaginer, l’importance de l’annonce est aussi celle du passage à une ère nouvelle : celle des grands nombres, de la statistique. Comme un préfet de police incapable de distinguer sur la photo aérienne d’une manifestation, les jeunes des vieux, les hommes des femmes, ou les maigres des obèses, l’astronome ne pouvait que faire tourner le compteur des découvertes d’exoplanètes sans la possibilité de qualifier finement la population — innombrable, donc — de ces sous-produits de la formation des étoiles.

L’étape à venir sera, bien évidemment, passionnante. C’est, en agrandissant la sphère de leur détection, la possibilité d’engager une étude démographique des exoplanètes — et bientôt des exolunes — dans la Voie lactée. Avec, en corollaire, la réponse à une question fascinante : notre Système solaire est-il original ou simplement… banal ?

Au milieu de tant d’autres.

Alain Cirou

Directeur de la rédaction

 

(1) American Astronomical Society.

cieletespace_513_couv.jpgCiel & Espace, février 2013
En kiosque et téléchargeable en kiosque numérique : on peut commander la version papier ou télécharger la version numérique.

La version numérique est enrichie des liens vers les podcasts audio.

Ecoutez les podcasts sur l'Univers.


Découvrez Macrocosme

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sur Ce Blog

  • : Le blog événements du magazine Ciel & Espace
  • : Le blog événements de Ciel & Espace propose toutes les informations relatives aux événements et manifestations organisées ou relayées par le magazine, particulièrement nombreuses à l'occasion de l'Année mondiale de l'astronomie. On y trouve aussi les nouveautés du magazine et les annonces des podcasts diffusés sur la webradio www.cieletespaceradio.fr ainsi que les bonnes adresses sur le sujet.
  • Contact

Ciel et Espace

 


Revue indépendante éditée par l'Association française d'astronomie, reconnue d'utilité publique


Version numérique
Le sommaire
Je m'abonne
Newsletter
Webradio
Qui sommes-nous ?
Nous contacter



Lire sur mobile ou sur iPhone

Recherche

Buzz buzz buzz

Rejoignez-nous sur facebook





Rubriques