Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 17:18

banniere blogN2050Au moins ;)

Accrochez-vous, Ciel & Espace radio vous propose un voyage vertigineux dans le futur !

La série Nobel 2050 débarque sur vos iPod et autres iPhones. Au programme, une dizaine d'épisodes, enregistrés à l'occasion de la remise des prix Nobel de l'année 2050.

Evidemment, de nombreux commentaires viennent enrichir la série. Un petit plus à noter : la liste de podcasts audio en lien avec chaque sujet traités, pour approfondir.

Episode 1 - Z' : des dimensions supplémentaires à l'Univers
Stockholm, 10 décembre 2050.
Devant les médias du monde entier, et selon un rituel inchangé depuis 1901, le roi de Suède accueille les heureux récipiendaires du prix Nobel de physique.
Leurs travaux, conçus ou réalisés à partir des années 2010, ont changé notre vision du monde.
A Paris, dans un studio de radio, on suit en direct la remise de cette récompense suprême. Pour la commenter, le journaliste scientifique a invité deux physiciens, deux regards, deux voix claires et pertinentes.

Episode 2 -  La matière noire, mystère résolu ! 
Stockholm, 10 décembre 2050.
Devant les médias du monde entier, et selon un rituel inchangé depuis 1901, le roi de Suède accueille les heureux récipiendaires du prix Nobel de physique.
Leurs travaux, conçus ou réalisés à partir des années 2010, ont changé notre vision du monde.
A Paris, dans un studio de radio, on suit en direct la remise de cette récompense suprême. Pour la commenter, le journaliste scientifique a invité deux physiciens, deux regards, deux voix claires et pertinentes.

Podcasts audio avec Ursula Bassler Chef du service de physique des particules Irfu SPP avec Philippe Chomaz Chef de l'Institut de Recherche sur les lois Fondamentales de l'Univers (Irfu).



Share



Repost 0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 22:30

Podcast audio avec Etienne Klein directeur du Laboratoire de Recherche sur les Sciences de la Matière au CEA.

etienne_klein.jpgDepuis l'invention du Big bang jamais la question des origines n'a été aussi présente sur le devant de la scène scientifique. Origine de l'univers et du monde, origine de la vie et de la conscience, origine de l'homme, etc..., l'espace habituellement réservé aux religions s'est étendu de la sphère du mystère à celle des problèmes à résoudre. Mais la question de l'origine est-elle une question scientifique ? Que nous dit la cosmologie et, aujourd'hui, les physiciens théoriciens de "la falaise monstrueuse qui nous barre la vue que nous regardons en direction des origines de l'Univers" ?
De l'idée d'Univers à celle de son origine ; de ce commencement que serait le Big bang à une "théorie du tout" qui nous permettrait - peut-être - de nous affranchir de la question du début, Étienne Klein éclaircit les idées et nous entraine dans des perspectives vertigineuses : et si l'Univers était là de toute éternité ?

Ecouter

A lire aussi Origines, comment tout a commencé


Share



Repost 0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 10:23

Autres terres, côtés pile et face

20080701_AlainC_38.jpgEt si nous vivions les derniers jours d’une question restée jusqu’ici sans réponse : y a-t-il d’autres terres dans l’Univers ? D’autres endroits où il fait bon vivre, sur une planète entourée d’une atmosphère. Un corps rocheux circulant autour d’une étoile calme, calé sur une orbite stable, ni trop près ni trop loin des feux nucléaires pour permettre à l’eau d’exister sous ses trois formes : solide, liquide et gazeuse… Bref, une sœur jumelle de notre monde tournant autour d’une autre étoile que le Soleil.

Côté pile, il n’y a plus de doute. La découverte est imminente et… inéluctable. Tout récemment, les astronomes Andrew Howard et Geoffrey Marcy, de l’université de Berkeley (Californie), ont annoncé que, dans la Voie lactée, près de 25 % des étoiles de type solaire sont entourées de planètes de la taille de la Terre. Une sur quatre ! En tout, des milliards pour notre seule galaxie ! Leur démonstration, basée sur des observations réalisées pendant cinq ans avec le télescope Keck, à Hawaï, est simple. Les planètes extrasolaires, découvertes pour la première fois il y a quinze ans, étaient aussi les plus grosses. Les plus “faciles” à détecter. Aujourd’hui, avec des instruments dédiés et de nouveaux détecteurs, les quelque 500 prises recensées montrent que plus la masse de ces planètes se réduit, plus celles-ci sont nombreuses. Loin des monstrueux globes gazeux, isolés et souvent brûlés aux feux de leur étoile mère, ce sont maintenant de véritables systèmes associant des planètes variées, toutes parentes et toutes différentes.

Côté face, et c’est l’objet de notre dossier de décembre, on calme notre enthousiasme en montrant la complexité de la tâche. Discerner une exoplanète de la taille de la Terre, dans le domaine visible, “revient à essayer de distinguer depuis Paris, un papillon de nuit voletant autour d’un phare situé à… Athènes”, compare l’astronome Yaël Nazé. Et ce n’est pas tout. Il suffit que l’étoile soit active, qu’elle connaisse comme le Soleil des taches et des facules, pour que les instruments les plus précis soient mystifiés, trompés par un parasite qui se superpose alors au signal que l’on veut mesurer. En prenant des vessies pour des lanternes, une bouffée de colère stellaire peut être prise pour la signature d’une planète habitable.

Le danger est d’autant plus grand qu’une intense pression due à la compétition internationale s’exerce sur les équipes les plus en pointe. Au sein même des groupes de recherche, on se méfie des travers de la “communication” qui, par nature, exclut les bémols et refuse du temps supplémentaire pour confirmer les annonces de découverte. “Publier ou périr”, la célèbre maxime attachée à l’annonce de résultats scientifiques est, dans ce domaine, plus que jamais d’actualité.

En comparant ces deux faces, indissociables l’une de l’autre, le dossier de la recherche d’autres terres s’éclaire. S’il n’y a plus grand monde pour contester qu’ existent dans l’Univers, et sans doute près de nous, des sœurs jumelles de la Terre, pendant quelques années encore, celles-ci resteront difficiles à attraper. Raison de plus pour garder la tête froide et ne rien rater de ce moment d’histoire.

Alain Cirou

Directeur de la rédaction

 

cieletespace décembre 2010Numéro de décembre 2010, en kiosque et téléchargeable en kiosque numérique : on peut commander la version papier ou télécharger la version numérique en PDF.

La version numérique est enrichie des liens vers les podcasts audio.

Pour Noël, n'oubliez pas d'offrir un abonnement à vos proches !


Share



Repost 0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 09:13

2. Les piliers de la cosmologie : expansion, fond diffus et nucléosynthèse

UniversQu'est-ce que l’Univers ? Que contient-il ? Pourquoi et comment la théorie du Big Bang s’est-elle imposée comme la meilleure interprétation, le meilleur « modèle » possible, du monde des étoiles et des galaxies ? Quelles sont les « preuves » sur lesquelles s’appuie ce modèle inventé au cours du vingtième siècle ? Quelle est la précision et la pertinence des outils de la cosmologie observationnelle ?

A l’image des deux précédentes séries des « leçons de l’astronome » consacrées aux étoiles et aux galaxies, l’astrophysicien Roland Lehoucq nous guide par la main dans le monde fascinant des cosmologistes. A la clé, une représentation compréhensible des savoirs contemporains sur l’Univers à grande échelle. Et toujours de beaux moments de poésie…

Podcast audio avec Roland Lehoucq astrophysicien au CEA

Ecouter

Episode 1 L’univers du Big Bang : un Tout en expansion

Crédits photo : NASA/JPL/SSI

Share



Repost 0
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 09:07

1. L’univers du Big Bang : un Tout en expansion

Univers.jpgQu'est-ce que l’Univers ? Que contient-il ? Pourquoi et comment la théorie du Big Bang s’est-elle imposée comme la meilleure interprétation, le meilleur « modèle » possible, du monde des étoiles et des galaxies ? Quelles sont les « preuves » sur lesquelles s’appuie ce modèle inventé au cours du vingtième siècle ? Quelle est la précision et la pertinence des outils de la cosmologie observationnelle ?

A l’image des deux précédentes séries des « leçons de l’astronome » consacrées aux étoiles et aux galaxies, l’astrophysicien Roland Lehoucq nous guide par la main dans le monde fascinant des cosmologistes. A la clé, une représentation compréhensible des savoirs contemporains sur l’Univers à grande échelle. Et toujours de beaux moments de poésie…

Podcast audio avec Roland Lehoucq astrophysicien au CEA

Ecouter, discuter.

Crédits photo : Nasa/JPL/SSI

Share





Repost 0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 10:41

Podcast audio avec Frédéric Arenou Ingénieur de recherche au CNRS à l'Observatoire de Paris

minicasquepodcast.gifLes cartographes célestes préparent leur compas du... 21ème siècle !
Fin 2012, en Guyane, le satellite européen Gaia, juché au sommet de la fusée Soyouz, rejoindra l'espace. Sa mission : dessiner avec une précision inégalée la carte de la Galaxie. Mesurer la distance, la luminosité et le mouvement propre de plus d'un milliard d'étoiles. Là où son prédécesseur, le télescope astrométrique Hipparcos "voyait" l'épaisseur d'un cheveu à 10km de distance, Gaia atteindra la précision de 10 microsecondes d'arc, soit le même cheveu vu à 1000 km.
Dans les laboratoires on prépare cette mission qui s'intéressera aussi au Système solaire, aux système planétaires extra solaires, à l'échelle des distances dans le Groupe local, aux galaxies extérieures et à la physique galactique.
Un programme complet, passionnant, qui risque bien de changer profondément notre vision de l'environnement stellaire et galactique.

Ecouter, discuter sur www.cieletespaceradio.fr

 


Share



Repost 0
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 14:22

AFA_AFFICHE_RENC2010.jpg 

 

Depuis vendredi matin 12 novembre 2010, de nombreux amateurs d'astronomie répondent "présent" au rendez-vous des Rencontres du ciel et de l'espace 2010 : découvrez les premières images de cette rencontre.

Dès l'ouverture du Salon, à 10 h il y avait foule à la Cité des sciences, à Paris, pour les 7es Rencontres du ciel et de l'espace.

[Lire la suite]...

 


Share



Repost 0
Ciel & Espace - dans Echos
commenter cet article
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 11:25

A la suite des déclarations de Igor et Grichka Bogdanov sur France Inter le 4 novembre, Ciel & Espace tient à faire une mise au point.

Le procès en diffamation que les frères Bogdanov nous ont intenté suite à la publication de l'enquête de David Fossé, La mystification Bogdanov (2004), s'est bien soldé par leur condamnation (voir ici une copie du jugement). Contrairement à ce qu'a affirmé Grichka Bogdanov à l'antenne de France Inter dans l'émission « Souriez, vous êtes informés », nous n'avons jamais rencontré aucun des deux frères après la publication de l'enquête ni conclu d'accord avec eux. Leur décision de déserter le prétoire, sans d'ailleurs retirer leur plainte, a été unilatérale. [Lire la suite...]

Share



Repost 0
Ciel & Espace - dans Echos
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 18:00

20080701_AlainC_38.jpgL'univers en relief

 

Que serait un abîme sans accent circonflexe ? Pour pénétrer dans les plus beaux d’entre eux, placez un lorgnon bicolore sur votre nez et laissez-vous guider…

Vous avez entre les mains un numéro de Ciel & Espace exceptionnel. Une édition “collector” que toute l’équipe de rédaction a pris un grand soin à préparer. Nous y avons rassemblé les images les plus emblématiques des reliefs planétaires. Des collines lunaires érodées, découvertes par les missions Apollo, aux grands panoramas martiens, à la fois si familiers et, paradoxalement, si étrangers aux amateurs de déserts. Mais aussi les images qui nous permettent, un instant seulement, de prendre la place d’un astronaute tournant autour du globe. Ou encore de plonger dans les gouffres les plus profonds des nébuleuses obscures, de surfer entre les étoiles et les galaxies comme un vaisseau de science-fiction qui se moquerait de la barrière de l’espace et du temps.

Avons-nous sombré dans la mode du gadget, de la technologie en vogue qui a envahi les salles de cinéma et révolutionnera bientôt les écrans plats de nos salons ? Pas du tout. S’il est un domaine dans lequel la profondeur de champ a de l’importance, c’est bien celui de l’astronomie.

Et les preuves sont innombrables… C’est en faisant tourner la Terre autour du Soleil que le chanoine polonais Copernic montre qu’à intervalle de six mois, notre point de vue sur les astres diffère. C’est en observant les ombres sur la Lune, armé d’une lunette de verrier hollandais et des découvertes de la Renaissance sur l’art de la perspective, que Galilée met en évidence la rotondité, les creux et les bosses de notre satellite naturel. C’est en découvrant une relation entre la période et la luminosité de certaines étoiles variables, au début du XXe siècle, que Henrietta Leavitt offre à Edwin Hubble le mètre arpenteur qui va lui permettre de mesurer la distance des galaxies. Le ciel n’est plus une toile tendue sur laquelle se projettent de petites lumières, mais l’avant-scène d’un gouffre, d’espace et de temps, vers lequel nous roulons, tel un grain de sable emporté par le courant.

En gagnant cette troisième dimension, l’astrophysique et la cosmologie observationnelle y ont trouvé de nouveaux modes de représentations. Aujourd’hui, dans les simulateurs numériques, on s’essaie à faire naître des étoiles, à voir pousser les planètes, et à exploser des supernovae. On figure même “tout l’Univers” en relief, en remarquant qu’à grande échelle, les murs de galaxies miment étrangement le squelette d’une éponge.

Quant au public, qui a déjà plongé dans les brumes de Titan et roulé sur les collines de la planète rouge grâce aux caméras embarquées sur les sondes, il en redemande. La première, la Nasa l’a compris en confiant au cinéaste James Cameron le soin d’équiper en imagerie 3D son futur robot martien. Pour un spectacle qui vaudra à la recherche planétaire des soutiens et des crédits.

En attendant, chaussez vos lorgnons, laissez vos yeux s’accoutumer à cette vision insolite, et plongez dans les pages qui suivent. Bon voyage dans la troisième dimension !

Alain Cirou

Directeur de la rédaction de Ciel & Espace

 

L-univers-en-lunettes-3D.jpg

Numéro de novembre 2010, en kiosque et téléchargeable en kiosque numérique : on peut télécharger le magazine numérique sur le kiosque relay.fr ou commander la version papier ou la version numérique en PDF. La version papier est livrée avec une paire de lunettes 3D.

Lorgnon-C&E

Abonnez-vous et vous recevrez le hors-série "Système solaire", qui vient de paraître. Il vous est offert. 

A lire aussi, l'actualité sur www.cieletespace.fr

 
Et n'oubliez pas : des centaines de podcasts audio vous sont proposés en ligne sur www.cieletespaceradio.fr


Share



Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 10:15

Hors-serie-systeme-solaire.jpgSi loin, si proche

“Il faut cultiver notre jardin.” La célèbre réplique de Candide au philosophe Pangloss, qui lui rappelait l’enchaînement d’événements l’ayant conduit à parcourir le monde (Voltaire, 1759), pourrait s’appliquer à l’astronomie du XXIe siècle

Nous aussi, nous voyageons loin — par le regard — dans le monde des galaxies, des étoiles, des systèmes exoplanétaires… jusqu’aux confins spatio-temporels de l’Univers visible, situés à plus de 13 milliards d’années-lumière il y a plus de 13 milliards d’années. Nous frôlons même, par la pensée, l’origine de cet Univers : le big bang (il y a 13,7 milliards d’années).

Mais, plus nous connaissons le lointain, plus nous découvrons le caractère unique de notre “jardin” cosmique, le Système solaire. Unique parce que sa nature, que les astronomes du XXe siècle pensaient commune à la majorité des systèmes exoplanétaires, s’est révélée plutôt exceptionnelle — tant le cosmos recèle de formes différentes. Et c’est seulement à l’orée du XXIe siècle, après une première phase d’explorations (décennies 1950-1990) centrée sur l’exploit technique — nous pouvons le faire ! —, que nous avons vraiment regardé nos voisins. Et ce qui n’était qu’un décor familier s’est déchiré pour dévoiler un monde infiniment riche et inconnu, au moins autant que tout le reste de l’Univers ! Il y a vraiment du nouveau dans le Système solaire… et ce qui reste à découvrir — peut-être en s’y rendant personnellement — a de quoi occuper les astronomes pendant des millénaires.

Que croyait-on savoir de nos proches voisins cosmiques ? Qu’a-t-on appris de nouveau ? Comment s’est déroulée cette nouvelle phase d’exploration ? Ce troisième volet de la collection Encyclopédie Ciel & Espace, composé d’articles du mensuel remis à jour et augmentés, retrace la dernière décennie d’explorations, si décisive, en présentant le processus de (re)découverte de chaque recoin du Système solaire : Soleil, planètes, satellites, comètes et astéroïdes. Preuve que le désir de connaître pousse autant à ratisser le large qu’à creuser le proche, car in fine la seule distance qui compte vraiment est celle qui nous sépare de notre ignorance.

Román Ikonicoff

Rédacteur en chef

Hors série en kiosque, en papier ou en version numérique. 6.90 €. Il vous est offert lorsque vous vous abonnez à Ciel & Espace. La version numérique intègre les liens vers les podcasts audios en complément des sujets traités dans le magazine.


Share



Repost 0
Ciel & Espace - dans Echos
commenter cet article

Sur Ce Blog

  • : Le blog événements du magazine Ciel & Espace
  • : Le blog événements de Ciel & Espace propose toutes les informations relatives aux événements et manifestations organisées ou relayées par le magazine, particulièrement nombreuses à l'occasion de l'Année mondiale de l'astronomie. On y trouve aussi les nouveautés du magazine et les annonces des podcasts diffusés sur la webradio www.cieletespaceradio.fr ainsi que les bonnes adresses sur le sujet.
  • Contact

Ciel et Espace

 


Revue indépendante éditée par l'Association française d'astronomie, reconnue d'utilité publique


Version numérique
Le sommaire
Je m'abonne
Newsletter
Webradio
Qui sommes-nous ?
Nous contacter



Lire sur mobile ou sur iPhone

Recherche

Buzz buzz buzz

Rejoignez-nous sur facebook





Rubriques